Comment bénéficier de la prime pour une VMC double flux ?

Avec la Prime Eco-Travaux Carrefour, vous bénéficier d’une prime pour votre VMC double flux (ventilation mécanique contrôlée double flux). On vous explique comment nous adresser votre demande au fil de cet article !

Bénéficier de la prime VMC double flux avec Carrefour

Inscrivez-vous sur notre site avant de signer le devis de vos travaux d’installation pour bénéficier de notre prime VMC double flux. Suivez ensuite les étapes de création et de constitution de dossier avant de nous le faire parvenir. Vous la recevrez sous trois semaines après validation de notre part !

La Prime Eco-Travaux Carrefour relève du dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie) créé par l’Etat. Il s’agit d’une prime pour votre VMC double flux, versée une fois le dossier CEE validé par nos équipes. Nous la plaçons sur votre carte de fidélité Carrefour, et vous pouvez utiliser cette prime énergie dans l’ensemble de nos magasins pour payer vos courses.

Pourquoi proposons-nous cette prime VMC double flux ? Notre objectif est de vous aider à rénover votre logement. Nous vous accompagnons, à la fois dans la réduction du montant de vos factures énergétiques et dans celle de l’empreinte environnementale de votre habitation.

Pourquoi est-il préférable de ventiler en double flux ?

Si l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée double flux est éligible à des aides à la rénovation énergétique telles que la Prime Eco-Travaux Carrefour, c’est en raison de ses performances sur le plan énergétique.

Il est nécessaire de ventiler son logement pour en purifier l’air et évacuer l’air vicié vers l’extérieur. C’est également indispensable dans les pièces de services, souvent humides. Toutefois, ouvrir les fenêtres contribue aux déperditions thermiques et à la baisse des performances du logement. La VMC double flux résout le problème en échangeant les calories contenue dans l’air extrait avec celles de l’air pur en provenance de l’extérieur.

Concrètement, la chaleur de l’intérieur est en grande partie conservée, et n’est pas évacuée avec l’air vicié. Elle est tout simplement transmise à l’air entrant pour être redistribuée dans les pièces de vie (chambre, salon).

Limiter les pertes de chaleur, c’est aussi bénéficier d’un meilleur confort thermique tout en réduisant ses factures de chauffage. C’est la raison pour laquelle il existe une prime pour la VMC double flux !

Quel est le prix d’une installation de VMC ?

Le prix moyen d’une VMC dotée d’un récupérateur de chaleur est d’environ 6 700 euros. Dans ce montant, il faut compter d’une part le prix d’achat de l’équipement, autour de 5 600 euros, d’autre part le coût de la main d’œuvre, à autour de 1 100 euros.

Quelle est la durée de vie d’une VMC double flux ?

La durée de vie d’une VMC double flux est en moyenne de 20 ans. Vous pouvez étendre sa longévité en l’entretenant souvent et convenablement.

Comment bénéficier de la VMC à 1 euro ?

Il n’existe pas d’aide VMC à 1 euro. La prime VMC double flux est un montant qui vous est versé à l’issue de vos travaux afin d’amortir votre investissement. L’offre à 1 euro du dispositif des CEE concernait par le passé les travaux d’isolation des combles, mais a été supprimée afin d’endiguer les cas d’escroquerie menées par des professionnels peu scrupuleux.

Néanmoins, la Prime Eco-Travaux Carrefour vous offre une somme définie en fonction du matériel installé, du professionnel en charge des travaux, ainsi que des spécificités de votre logement.

Qui peut installer une VMC double flux ?

Pour être éligibles à notre prime VMC double flux, vos travaux doivent être réalisés par une entreprise ou un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement). Ces professionnels, formés aux règles du dispositif des CEE et aux bonnes pratiques en matière de rénovation énergétique, représentent l’une des conditions pour que votre demande soit validée.

Quelles sont les autres aides pour une VMC double flux ?

  • MaPrimeRénov’  : faites votre demande en vous rendant sur la plateforme officielle du dispositif. Les deux subventions sont cumulables entre elles. MaPrimeRénov’ remplace les aides du programme Habiter Mieux Agilité proposées par l’Anah (agence nationale de l’habitat) et l’ancien CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique). Les ménages modestes et très modestes peuvent en supplément recevoir MaPrimeRénov’ Sérénité.
  • Eco-PTZ (éco-prêt à taux zéro)  : à envisager si vous souhaitez faire des travaux supplémentaires, ce prêt vous permet d’emprunter jusqu’à 50 000 euros (dans le cas d’une rénovation globale) que vous pourrez rembourser sur une période s’étalent jusqu’à 20 ans. La particularité ? Vous n’avez pas à en payer les intérêts !
  • Aides locales : certains communes, départements ou régions proposent des subventions et autres dispositifs aux administrés qui désirent rénover leurs bâtiments. Renseignez-vous auprès de votre collectivité locale pour en savoir davantage.
  • Chèque énergie : si vous y êtes éligible, le chèque énergie peut être utiliser pour financer une partie de vos opérations de rénovation énergétique.

Je simule ma primeJe m'inscris