Quel est le prix d’un poêle à granulés ?

Le prix d’un poêle à granulés varie en fonction du modèle choisi, de sa puissance et d’un certain nombre d’autres caractéristiques. Heureusement, vous pouvez bénéficier de la Prime Eco-Travaux à l’issue de votre installation !

Zoom sur le prix du poêle à granulés

Le prix du poêle à granulés est en moyenne de 3 800 euros. Ce montant peut varier en fonction de la puissance de chauffe, des matériaux de construction ou encore du mode de combustion utilisé par l’appareil. Mais le prix d’achat n’est pas la seule dépense à considérer, puisqu’il vous faut aussi prendre en compte le coût de la pose et de la main d’œuvre nécessaires à son installation. En moyenne, cette dernière coûte 900 euros.

Le prix d’un poêle à granulés total incluant l’achat et la mise en place de l’appareil est donc en moyenne de 4 700 euros. Certains modèles peuvent toutefois s’avérer plus onéreux, notamment lorsque la pose implique de créer de nouveaux conduit d’évacuation au sein du bâtiment, ou d’autres travaux annexes plus ou moins lourds.

Quel est le coût du combustible ?

Outre le prix du poêle à granulés, le coût d’usage lié à l’achat du combustible doit aussi être considéré. L’avantage du bois énergie est d’être l’une des ressources les moins chères du marché. Son coût varie régulièrement autour de 4 et 6 centimes d’euros au kWh. En comparaison du gaz ou de l’électricité, par exemple, ce montant permet de réaliser d’importantes économies au quotidien.

Un poêle à granulés, comment ça fonctionne ?

Pour comprendre le prix du poêle à granulés, il faut également appréhender son mode de fonctionnement. Il s’agit d’un appareil indépendant de chauffage au bois, contrairement à la chaudière biomasse par exemple, qui quant à elle est un système de chauffage central. Il diffuse de la chaleur par combustion.

Il doit être distingué du poêle à bûches, qui diffère par bien des aspects, à commencer par la nécessité pour celui-ci de disposer d’un espace suffisant pour stocker les bûches servant de combustible. Par ailleurs, son chargement est manuel et nécessite une implication plus importante de l’utilisateur.

De son côté, le poêle à granulés est souvent à chargement automatique, et dispose d’un silo de stockage à recharger quotidiennement. Par ailleurs, alors que le rendement énergétique du modèle à bûches varie entre 75 et 85%, le rendement énergétique du poêle à granulés tourne autour de 90%, ce qui en fait une option encore plus intéressante pour réaliser des économies d’énergie.

Comment choisir son appareil indépendant de chauffage au bois ?

Il existe un certain nombre de paramètres à prendre en compte au-delà du prix d’un poêle à granulés avant d’arrêter son choix sur un modèle en particulier :

  1. Les matériaux de fabrication de l’appareil ont une influence sur son coût d’achat. Qu’il s’agisse du revêtement ou de la matière composant le foyer de combustion, un poêle en matériaux réfractaires est généralement plus onéreux qu’un poêle en fonte ou qu’un poêle en acier, par exemple.
  2. Le type de combustion impacte également le prix d’un poêle à granulés. Il peut s’agir d’un appareil à combustion inversée, impliquant une arrivée d’air frais primaire au-dessus du bois, ou d’un appareil à combustion forcée qui lui ajoute une entrée d’air secondaire servant à brûler les gaz issus de la combustion, et arrivant par le dessous. On parle alors également de double combustion.
  3. La puissance de votre équipement de chauffage au bois est un autre élément devant être considéré avant achat. Celle-ci va dépendre de votre besoin de chauffage en fonction du volume à chauffer au sein du bâtiment. Il est donc très important d’évaluer ce besoin avec précision afin d’éviter la surconsommation ou le manque de confort thermique.

D’autres paramètres peuvent bien sûr entrer en compte, tels que l’apparence visuelle et esthétique de l’équipement. Selon les styles, les méthodes de conception peuvent en effet aussi influer sur le prix d’un poêle à granulés.

Aides pour un poêle à granulés et économies d’énergie

Les performances du poêle à granulés et la ressource renouvelable qu’il utilise lui valent d’être éligible à la Prime Eco-Travaux Carrefour. Cette prime énergie est versée sur votre carte fidélité à l’issue de vos travaux. Vous pouvez la cumuler avec le dispositif MaPrimeRénov’ pour poêle à granulés, qui remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique ainsi que les subventions des programmes Habiter Mieux de l’Anah (agence nationale de l’habitat).

Je simule ma primeJe m'inscris