Isolation de combles ou de toitures

L’isolation des combles est l’une des priorités à mettre en œuvre si vous décidez de rénover votre logement. Cette opération vous permet de bénéficier de la Prime Eco-Travaux Carrefour.

Quels sont les avantages de l’isolation des combles ?

Sachant que 20 à 35 %* de la chaleur s’échappe par le toit et les combles, il est indispensable de les isoler avec soin. C’est en effet le poste de déperdition de chaleur le plus important de la maison.

Deux facteurs permettent d’expliquer ce phénomène :

  • La chaleur monte et le toit est la dernière barrière avant l’extérieur ;
  • Le toit est la partie de votre habitation la plus exposée aux variations climatiques.

L’isolation des combles doit donc être réalisée en premier, avant l’isolation des murs, l’isolation des planchers bas, l’isolation des fenêtres ou encore l’isolation du garage.

En privilégiant une isolation de qualité pour vos combles et votre toiture, vos besoins en termes de chauffage l’hiver et de climatisation l’été seront considérablement réduits et, par conséquent, les économies d’énergie engendrées seront particulièrement importantes.

La technique de pose de l’isolant varie en fonction de l’aménagement des combles :

  • Combles aménagés : isolation au-dessus des chevrons.
  • Combles aménageables : isolation entre les chevrons.
  • Combles perdus : isolation du plancher des combles.

Ces travaux vous bénéficieront autant en hiver qu’en été. Là où en hiver, la chaleur est contenue à l’intérieur, elle est maintenue en extérieur lorsque le mercure se met à grimper. L’isolation des combles est donc l’assurance d’un confort thermique tout au long de l’année.

Un inconvénient à mentionner, le risque de générer un déséquilibre entre la température intérieure et le taux d’humidité ambiant. Pour y remédier, les professionnels installent un film pare-vapeur qui prévient la condensation.

* Sources ADEME

Comment isoler les combles ?

L’isolation des combles doit être différenciée de l’isolation des toitures terrasses, qui implique un usage de la toiture différent à l’issue des travaux. Deux situations peuvent se présenter : l’isolation des combles aménageables et l’isolation des combles perdus.

Isolation des combles aménagés

On parle d’isolation des combles aménagés ou aménageables lorsque l’espace sous la toiture est suffisant pour en faire une zone habitable, ou lorsqu’elle l’est déjà. Pour cela, il faut une hauteur sous plafond d’au moins 1m80 et une pente de toit supérieure à 35%. Par ailleurs, la charpente doit pouvoir supporter la mise en place d’un plancher porteur.

Via l’isolation de toiture par l’intérieur, il est possible d’isoler les combles aménagés au-dessus des chevrons de la charpente, tandis que l’isolation des combles aménageable s’effectue en-dessous. Il est également possible de procéder à l’isolation par l’extérieur via la méthode du sarking, par exemple.

Isolation des combles perdus

Par opposition, et comme son nom l’indique, l’isolation des combles perdus concerne un espace non habitable et non occupé. Il s’agit alors d’isoler le plancher des combles, et la méthode la plus couramment mise en œuvre à cette fin consiste à procéder par soufflage d’une mousse isolante.

Quels matériaux isolants choisir pour l’isolation de vos combles ?

Les matériaux isolants pouvant être utilisés pour l’isolation des combles sont nombreux. Ils peuvent être d’origine animale, végétale, minérale ou encore synthétique. Par exemple :

  • Isolants biosourcés : ouate de cellulose, laine de mouton, laine de chanvre, plume de canard, laine de lin, liège, laine de bois…
  • Isolants issus de l’industrie pétrochimique : mousse polyuréthane, polystyrène extrudé, polystyrène expansé…
  • Isolants minéraux : laine de roche, laine de verre…

Selon le pouvoir isolant de ces matériaux, leur prix peut varier. N’hésitez pas à demander conseil à votre société ou à votre artisan RGE pour faire le bon choix.

Quel est le prix de l’isolation des combles ?

Le prix de l’isolation des combles varie en fonction de la méthode employée :

  • Il faut compter en moyenne 68 euros par m² pour l’isolation des combles aménagés
  • Il faut compter en moyenne 42 euros par m² pour l’isolation des combles perdus

Le montant total de l’opération diffère également en fonction des matériaux utilisé, du coup de la main d’œuvre, et de la surface totale à isoler. Par ailleurs, le prix de l’isolation des combles par l’extérieur est différent du prix de l’isolation des combles par l’intérieur. A l’issue de ces travaux d’isolation, vous avez la possibilité de bénéficier d’un certain nombre d’aides à la rénovation énergétique.

Quelles aides pour isoler vos combles ?

La Prime Eco-Travaux Carrefour, c’est la prime énergie qui vous est versée directement sur votre carte de fidélité. Vous la recevez après vos travaux, ce qui vous offre la possibilité d’utiliser votre carte fidélité pour payer vos courses. En même temps, votre habitation rénovée vous permet de réaliser des économies d’énergie sur le long terme. Cette aide s’inscrit dans le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE), ce qui lui vaut d’être aussi nommée « prime CEE ».

En parallèle de la Prime Eco-Travaux Carrefour, vous pouvez bénéficier du dispositif MaPrimeRénov’. Cette subvention a remplacé le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et les aides financières Habiter Mieux Agilité anciennement proposées par l’Anah (agence nationale de l’habitat). Si vous êtes considéré comme un ménage modeste ou très modeste, vous pouvez même bénéficier de MaPrimeRénov’ Sérénité, qui remplace depuis début 2022 le programme Habiter Mieux Sérénité.

Quels sont les critères d’éligibilité à la prime pour l’isolation de vos combles ou de votre toiture ?

-* La résistance thermique de l’isolant doit être ≥ 7 m².K/W pour l’isolation de combles perdus

  • La résistance thermique de l’isolant doit être ≥ 6 m².K/W pour l’isolation de rampants de toiture
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) valide à la date d’engagement des travaux, dans le domaine de travaux suivant :
    • Pour tout devis signé jusqu’au 31 décembre 2020 inclus  : « Pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques, pour ce qui concerne les toitures-terrasses, les planchers de combles perdus, les rampants de toiture et les plafonds de combles »
    • Pour tout devis signé à partir du 1er janvier 2021 inclus :
      - Pour une isolation du plancher de combles : « Pose ou installation de matériaux d’isolation thermique des planchers de combles perdus » ;
      - Pour une isolation des rampants de toiture par l’intérieur et du plafond des combles : « Pose ou installation de matériaux d’isolation thermique par l’intérieur, des murs, des rampants de toiture et des plafonds de combles » ;
      - Pour une isolation des rampants de toiture par l’extérieur : « Pose ou installation de matériaux d’isolation thermique des toitures terrasses et des toitures par l’extérieur ».
  • Le professionnel valide la faisabilité du projet de mise en place d’un isolant dans les combles ou en toiture de votre logement en effectuant une visite technique avant établissement du devis
  • La résistance thermique de l’isolant doit être évaluée selon la norme NF EN 12664, NF EN 12667 ou NF EN 12939 pour les isolants non réfléchissants, et selon la norme NF EN 16012+A1 pour les isolants réfléchissants
  • Les travaux d’isolation doivent inclure les aménagements nécessaires à leur bonne réalisation : coffrage ou écran de protection autour des conduits de fumées et des dispositifs d’éclairage encastrés, rehausse rigide au-dessus de la trappe d’accès, pare-vapeur ou tout autre dispositif équivalent lorsqu’il est nécessaire de protéger les matériaux d’isolation thermique contre les transferts d’humidité pour garantir la performance de l’ouvrage.
  • De plus, à partir du 1er septembre 2020, un délai minimal de sept jours francs* entre la date de signature du devis et la date de début des travaux devra être respecté.

A noter : Dans le cadre du Coup de pouce Isolation, la bonne réalisation de vos travaux d’isolation pourra être vérifiée par un organisme indépendant mandaté par Carfuel. Nous vous remercions de faciliter ces opérations de contrôle.

Pour bénéficier du Coup de Pouce pour l’isolation de combles ou de toiture, vous devez avoir signé votre devis avant le 1er juillet 2021 et finalisé vos travaux avec une facture datée avant le 1er janvier 2022.

Quelles informations doivent apparaître sur la facture de votre isolation des combles ou de toiture ?

-* La fourniture et la mise en place d’une isolation et son emplacement (rampants de toiture ou plancher de combles)

  • Pour une isolation en rampant de toiture, le procédé d’isolation retenu (isolation par l’intérieur ou isolation par l’extérieur)
  • La marque et la référence (le modèle) de l’isolant posé
  • La surface d’isolant installé en m²
  • La résistance thermique de l’isolation installée
  • La date de la visite préalable du logement
  • La norme selon laquelle la résistance thermique est évaluée
  • L’épaisseur de l’isolant installé
  • De plus, pour tout devis signé à partir du 1er septembre 2020, les aménagements nécessaires à la mise en place de l’isolant (coffrage ou écran de protection autour des conduits de fumées et des dispositifs d’éclairage encastrés, rehausse rigide au-dessus de la trappe d’accès, pare-vapeur ou tout autre dispositif équivalent) devront être indiqués sur votre facture.

Quels sont les éléments à inclure à votre dossier d’isolation des combles ou de toiture ?

-* Copie du devis de fourniture et pose d’une isolation des rampants de toiture ou plancher de combles daté et signé par vous-même ;

  • Point d’attention : pour être éligible, un délai minimal de sept jours francs* entre la date de signature du devis et la date de début des travaux devra être respecté.
  • Copie de la facture de fourniture et pose avec les mentions listées ci-dessus ;
  • Original de l’Attestation sur l’Honneur complétée et signée ;
  • Copie de la qualification de votre installateur signifiant qu’il est titulaire d’un signe de qualité portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans le domaine correspondant, valide à la date d’engagement des travaux.
  • Le certificat (ACERMI, QB23) ou document du fabricant justifiant les performances de l’isolant mis en place fourni par mon artisan (pour tout devis signé à compter du 1er mai 2022).
    Si vous bénéficiez de la Prime plus, joignez également :
  • La copie de votre avis d’impôt
  • S’il y a plusieurs avis d’impôt différents au sein de votre ménage, la copie de l’avis d’impôt de chaque personne vivant dans votre logement

Attention, dans le cas où deux isolants ayant des résistances thermiques différentes sont posés sur deux parties distinctes de votre logement (c’est à dire l’un en rampants de toiture et l’autre sur un plancher de combles perdus), deux dossiers « Isolation de combles ou toitures » doivent être créés.

*Jour franc = Jour qui dure de 0h à 24h. Un délai ainsi calculé ne tient pas compte du jour de la décision à l’origine du délai, ni du jour de l’échéance. Si le délai s’achève un samedi, un dimanche ou jour férié, il est reporté d’un jour.

Par exemple, pour un devis signé le vendredi 18 septembre 2020, les travaux ne pourront débuter qu’à partir du lundi 28 septembre 2020 (le délai de 7 jours francs s’achevant un samedi, le délai est donc reporté au lundi suivant).

Attention : suite à une évolution réglementaire, vos travaux d’isolation de combles ou de toitures peuvent faire l’objet d’un contrôle de conformité réglementaire. Nous vous remercions de faciliter l’accès au site de l’opération le cas échéant.

Quels sont les points d’attention liés aux règles de l’art et à la qualité des travaux ?

Dans le but de d’obtenir une isolation performante, durable et sécurisée, il est important de s’assurer que l’opération respecte les règles de l’art. L’isolation mise en place doit être de qualité.

Une fois vos travaux d’isolation réalisés, nous vous conseillons de vérifier avec votre installateur, dans la mesure du possible, les points suivants :

La bonne réalisation des travaux et la cohérence avec la facture

  • Les travaux ont bien été réalisés à l’emplacement convenu avec votre installateur.
  • La surface isolée correspond bien à la surface indiquée sur la facture.
  • L’épaisseur de l’isolant mis en place correspond à l’information indiquée sur la facture. Cela permet de garantir la performance de l’isolation.
  • L’isolant posé semble être réparti de manière homogène :
    • pour une isolation par rouleaux, l’isolant est présent sur tous les rampants de manière régulière ;
    • pour une isolation par soufflage, l’isolant est réparti de manière égale sur le plancher de combles.
  • Les marque et référence de l’isolant posé correspondent à celles indiquées sur votre facture.

La mise en place des aménagements et des éléments de sécurité nécessaires

  • Si un ou plusieurs conduit(s) de cheminée est(sont) présent(s) à l’emplacement des travaux d’isolation, un écart de sécurité d’au moins 10 cm est respecté entre l’isolant et le conduit. Dans le cas d’une isolation par soufflage, un coffrage rigide autour du conduit est mis en place et respecte une distance d’au moins 10 cm.
    Ces mesures doivent être respectées même si la cheminée est inutilisée : elles permettent de prévenir du risque d’incendie.
  • Si des équipements électriques (boitier, dispositifs d’éclairages, …) sont à proximité de l’isolant, un boitier protège l’isolant de ces dispositifs. Cet équipement permet également de prévenir du risque d’incendie
  • Dans le cas d’isolation de plancher de combles avec trappe d’accès, une rehausse rigide est présente autour de cette trappe. Elle permet d’éviter la chute de l’isolant lors de l’accès aux combles.
  • Un pare-vapeur a bien été mis en place si nécessaire : ce pare-vapeur permet de limiter la formation de moisissures dans l’isolant, source de dégradation du matériau et de la qualité de l’air ambiant.
  • Dans le cas d’une isolation par soufflage, des piges permettant de repérer la hauteur d’isolant posé sont présentes.

L’étanchéité

  • L’étanchéité a bien été effectuée : l’isolant ou son support ne présente pas de traces d’humidité.

Quels sont les contrôles pouvant avoir lieu suite à l’isolation de vos combles ou de votre toiture ?

Vos travaux d’isolation de combles ou de toitures sont susceptibles d’être soumis à un contrôle aléatoire, gratuit pour vous, pour en assurer la bonne réalisation. Si votre dossier est sélectionné, ce contrôle pourra s’effectuer soit sur place (contrôle chantier) via le passage d’un expert indépendant mandaté, soit à distance (contrôle par contact téléphonique, e-mail ou courrier) par les équipes Carrefour ou via un sous-traitant mandaté. Nous vous remercions de vous rendre disponible pour ce contrôle pour lequel vous serez averti par avance .

Attention, nous vous rappelons que vous disposez d’un délai de 3 mois à compter de la date de facture pour nous renvoyer votre dossier complété.

Si vous estimez que l’un des points ci-dessus n’est pas respecté, n’hésitez pas à prendre contact avec votre installateur afin de lever toute irrégularité et de disposer d’une isolation de qualité !

Je simule ma primeJe m'inscris