Isolation des murs

20 à 25%* de la chaleur d’une habitation s’échappe par les murs, il s’agit donc de la deuxième source de déperdition énergétique après la toiture. Améliorez les performances énergétiques de votre habitation et économisez jusqu’à 25% d’économies d’énergie grâce à une isolation de qualité.

Isolez en priorité les façades nord et ouest qui sont davantage exposées aux intempéries et au froid. L’isolation des murs par l’extérieur est plus performante que celle par l’intérieur, mais également plus coûteuse.

Lorsque les murs ne sont pas isolés, les pertes de chaleur ont lieu sur l’ensemble de la surface des murs, dans le cas de murs isolés, elles se localiseront au niveau des ponts thermiques (jonction entre deux surfaces : plancher et mur, mur et toiture).

* Source ADEME

Pourquoi isoler les murs ?

Selon l’Ademe (agence de la transition écologique), jusqu’à 25% des déperditions thermiques d’un bâtiment sont dues aux murs. Réaliser l’isolation des murs, c’est donc réaliser des économies d’énergie et voir le montant des factures énergétiques diminuer en conséquence. C’est la raison pour laquelle ces travaux arrivent en deuxième position des opérations prioritaires en matière d’isolation thermique, derrière l’isolation des combles ou de la toiture, et devant l’isolation du plancher. Mais il existe également d’autres avantages à isoler ses murs :

  • Vous améliorez votre confort thermique, en été comme en hiver.
  • Un logement bien isolé n’a pas autant besoin d’être entretenu qu’une habitation mal isolée. Cette opération limite les risques de dégradation et de condensation.
  • En réalisant des travaux de rénovation énergétique, vous augmentez la valeur de votre bien sur le marché immobilier.
  • Vous avez la possibilité de bénéficier de la Prime Eco-Travaux Carrefour et du dispositif MaPrimeRénov’.

Comment faire une isolation des murs ?

Deux méthodes à envisager pour isoler vos murs : l’isolation des murs par l’intérieur et l’isolation des murs par l’extérieur.

Isolation des murs par l’intérieur

L’isolation des murs par l’intérieur est moins onéreuse que la méthode par l’extérieur, et n’altère pas l’apparence extérieure de l’habitation. Il est possible d’utiliser cette technique deux plusieurs manières différentes :

  • En collant ou en vissant des panneaux isolants sur le mur
  • En soufflant ou en projetant un isolant en vrac
  • En projetant ou en coffrant un enduit isolant

Quelques limites doivent être mentionnées concernant l’isolation des murs par l’intérieur, notamment le fait que cette technique induit de réduire la surface habitable du logement. Par ailleurs, il est bien souvent nécessaire de condamner l’accès aux pièces concernées pendant la durée des travaux. Enfin, il est complexe d’éliminer tous les ponts thermiques avec cette méthode en raison de la complexité de mettre en place une isolation continue (fondations, plafonds, balcons, planchers…).

Isolation des murs par l’extérieur

L’isolation des murs par l’extérieur est la solution qui doit être privilégiée dès lors qu’il est possible de la mettre en œuvre. En effet, contrairement à l’isolation par l’intérieur, elle assure une meilleure continuité de l’isolant et donc met fin à un plus grand nombre de ponts thermiques. Par ailleurs, elle n’entraîne pas de réduction de la surface habitable à l’intérieur du bâtiment. Là aussi, plusieurs méthodes, telles que l’isolation sous bardage ou sous enduit.

Certains points de vigilance doivent toutefois être mentionnés, car l’isolation des murs par l’extérieur est bien souvent plus onéreuse que par l’intérieur. Elle implique par ailleurs de changer les menuiseries, les descentes de gouttières, et impact l’aspect extérieur du bâtiment. Cela nécessite de faire une déclaration de travaux voire de demander un permis de construire.

Quel isolant thermique pour l’isolation d’un mur ?

Il existe toutes sortes d’isolants thermiques, certains étant davantage recommandés dans le contexte particulier de l’isolation d’un mur. Chacun présente ses forces et ses faiblesses, n’hésitez donc pas à demander conseil à votre professionnel. En voici une liste :

  • Isolants synthétiques : polystyrène expansé (PSE), polystyrène extrudé (XPS), polyuréthane (PUR)
  • Isolants minéraux : perlite expansé, verre cellulaire, laine de roche, laine de verre
  • Isolants biosourcés : laine de bois, fibre de bois, chanvre, béton de chanvre, ouate de cellulose, laine de mouton, liège expansé, fibres de textile recyclé

Quel est le prix de l’isolation des murs ?

Le prix de l’isolation des murs varie selon divers paramètres, tels que les méthodes employées et les matériaux isolants utilisés. Il faut compter en moyenne 108 euros par m², mais le prix de l’isolation des murs par l’extérieur sera bien sûr différent du prix de l’isolation des murs par l’intérieur.

Quelle aide pour l’isolation de mur ?

Vous pouvez bénéficier de la Prime Eco-Travaux Carrefour en choisissant de réaliser l’isolation de vos murs. Cette prime énergie, qui s’inscrit dans le dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie), vous est versée directement sur votre carte de fidélité Carrefour. A la satisfaction de réaliser des économies d’énergie grâce à vos travaux de rénovation, vous pourrez donc ajouter celle de payer vos courses ! Découvrez dès maintenant les étapes pour savoir comment en bénéficier.

Il est par ailleurs possible de cumuler cette prime CEE avec le dispositif MaPrimeRénov’. Ce dernier vient en remplacement du CITE (crédit d’impôt transition énergétique) et des aides financières du programme Habiter Mieux Agilité de l’Anah (agence nationale de l’habitat). Vous pouvez en faire la demande directement sur le site officiel de MaPrimeRénov’. En cumulant la prime énergie avec ce dispositif, vous avez la possibilité de financer jusqu’à l’équivalent de 90% du montant de vos travaux.

Quels sont les critères d’éligibilité à la prime pour l’isolation de vos murs ?

-* Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) valide à la date d’engagement des travaux et cette qualification RGE doit-être obligatoirement dans le domaine de travaux suivant :

    • Pour tout devis signé jusqu’au 31 décembre 2020 inclus : la qualification RGE doit-être obligatoirement « Pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques, pour ce qui concerne les murs en façade ou en pignon et les planchers bas »,
    • Pour tout devis signé à partir du 1er janvier 2021 inclus  :
      - Pour une isolation des murs par l’extérieur : la qualification RGE doit-être obligatoirement « Pose ou installation de matériaux d’isolation thermique des murs par l’extérieur »
      - Pour une isolation des murs par l’intérieur : la qualification RGE doit-être obligatoirement « Pose ou installation de matériaux d’isolation thermique par l’intérieur, des murs, des rampants de toiture et des plafonds de combles »
  • L’isolation doit être obligatoirement réalisée entre un espace chauffé et un espace non chauffé. Les murs mitoyens à une autre habitation ne sont pas éligibles à une Prime.
  • La résistance thermique de l’isolant doit être ≥ 3,7 m².K/W
  • Le professionnel doit effectuer, au plus tard avant l’établissement du devis le jour de l’émission du devis, une visite du bâtiment validant que la mise en place d’une isolation des murs est en adéquation avec votre logement.
  • S’il s’agit d’une isolation par l’extérieur, l’enduit final (crépit ou équivalent) et/ou parement de protection doit être réalisé pour que l’opération soit éligible à la Prime

Quelles mentions doivent apparaître obligatoirement sur le devis et la facture de votre isolation des murs ?

-* La fourniture et la mise en place :

    • d’une isolation extérieur sur un mur en façade ou en pignon réalisée entre un espace chauffé et un espace non chauffé
      ou
    • d’une isolation intérieur réalisée entre un espace chauffé et un espace non chauffé
  • La marque et la référence de l’isolant
  • La surface d’isolant posé en m²
    • Attention : la surface déclarée ne doit pas inclure l’isolation des murs mitoyens à une autre habitation. L’isolation doit être obligatoirement réalisée entre un espace chauffé et un espace non chauffé. Les murs mitoyens à une autre habitation ne sont pas éligibles à une Prime.
  • La date de la visite préalable du bâtiment par le professionnel 
  • La résistance thermique de l’isolant installé (en m².K/W)
  • Le type d’isolation réalisé : isolation par l’intérieur (ITI) ou par l’extérieur (ITE)
  • Le descriptif complet des travaux, comprenant :
    • Pour une isolation thermique par l’intérieur (ITI) :
      - Le système de fixation de l’isolant : fixation par collage, fixation mécanique (Rails), ossature bois …
      - Les éléments de finition attendus : plaque de plâtre, contre cloison maçonnée, …
      - La prise en compte des points singuliers : prises électriques à déplacer, dépose et repose des radiateurs, ajustement au niveau des menuiseries existantes, …
      - La mise en place d’un pare vapeur si nécessaire.
    • Pour une isolation thermique par l’extérieur (ITE) :
      - La technique de pose retenue : pose sous enduit, pose en bardage ventilé, …
      - Le mode de fixation de l’isolant : par collage, par calage sur ossature bois, par chevillage, …
      - La mise en place d’un rail de départ
      - La finition attendue : finition par enduit, finition en bardage, … L’enduit final (crépit ou équivalent) et/ou parement de protection doit être réalisé pour que l’opération soit éligible à la Prime.
      - La prise en compte des points singuliers : déplacement des gouttières, mise en place de goulottes de protection autour de câbles, traitement des menuiseries, …

Quels éléments inclure dans votre dossier d’isolation des murs ?

  • Copie du devis de fourniture et pose daté et signé par vous-même avec obligatoirement les mentions listées ci-dessus ;
    Le professionnel doit effectuer, au plus tard avant l’établissement du devis le jour de l’émission du devis, une visite du bâtiment validant que la mise en place d’une isolation des murs est en adéquation avec votre logement.
  • Copie de la facture de fourniture et pose avec obligatoirement les mentions listées ci-dessus ;
  • Original de l’Attestation sur l’Honneur complétée et signée ;
  • Copie de la qualification de votre installateur signifiant qu’il est titulaire d’un signe de qualité portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) valide à la date d’engagement des travaux et cette qualification RGE doit-être obligatoirement dans le domaine de travaux listées ci-dessus.
    Le professionnel doit effectuer, au plus tard avant l’établissement du devis le jour de l’émission du devis, une visite du bâtiment validant que la mise en place d’une isolation des murs est en adéquation avec votre logement.
  • Le certificat (ACERMI, QB23) ou document du fabricant justifiant les performances de l’isolant mis en place fourni par mon artisan (pour tout devis signé à compter du 1er mai 2022).
    Si vous bénéficiez de la Prime plus, joignez également :
  • La copie de votre avis d’impôt
  • S’il y a plusieurs avis d’impôt différents au sein de votre ménage, la copie de l’avis d’impôt de chaque personne vivant dans votre logement

*Jour franc : Jour qui dure de 0h à 24h. Un délai ainsi calculé ne tient pas compte du jour de la décision à l’origine du délai, ni du jour de l’échéance. Si le délai s’achève un samedi, un dimanche ou jour férié, il est reporté d’un jour.

Par exemple, pour un devis signé le vendredi 18 septembre 2020, les travaux ne pourront débuter qu’à partir du lundi 28 septembre (le délai de 7 jours francs s’achevant un samedi, le délai est donc reporté au lundi suivant).

Quels sont les points de vigilance et contrôles suite à l’isolation de vos murs ?

Après la réalisation des travaux, assurez-vous que les travaux d’isolation respectent bien les règles de l’art, en vérifiant notamment, pour une ITI, que :

  • L’isolant est posé de manière continue et qu’il ne présente pas de vide entre les isolants,
  • Un parement solide est installé et qu’il recouvre entièrement l’isolant (il n’y a pas d’isolant laissé à nu),
  • La finition est correctement réalisée selon le devis : un joint est présent entre les plaques de plâtre, le plâtre est installé convenablement,
  • Les points singuliers sont convenablement traités : les équipements de ventilation ne sont pas endommagés, les prises électriques sont bien installées et accessibles, …

Pour une ITE, assurez-vous que :

  • L’isolant est continu sur la façade concernée et ne présente pas de vide,
  • Si le système le nécessite, vérifier que le chevillage est présent et réalisé selon les règles de l’art,
  • La finition (enduit, bardage, …) est présente sur l’ensemble des surfaces traitées et qu’il n’y a pas d’isolant à nu,
  • Les points singuliers sont correctement traités : les gouttières sont déportées de l’isolant et fixées solidement, les câbles avoisinant sont protégés de l’isolant, les menuiseries sont intégrées à l’isolant…

Quels sont les contrôles suite à l’isolation de vos murs ?

Vos travaux d’isolation des murs sont susceptibles d’être soumis à un contrôle aléatoire, gratuit pour vous, pour en assurer la bonne réalisation. Si votre dossier est sélectionné, ce contrôle pourra s’effectuer soit sur place (contrôle chantier) via le passage d’un expert indépendant mandaté, soit à distance (contrôle par contact téléphonique, e-mail ou courrier) par les équipes Carrefour ou via un sous-traitant mandaté. Nous vous remercions de vous rendre disponible pour ce contrôle pour lequel vous serez averti par avance .

Attention, nous vous rappelons que vous disposez d’un délai de 3 mois à compter de la date de facture pour nous renvoyer votre dossier complété.

Je simule ma primeJe m'inscris