Appareil indépendant de chauffage au bois

Les appareils indépendants de chauffage au bois sont aujourd’hui très performants et vous permettent de bénéficier de la Prime Eco-Travaux Carrefour.

Qu’est-ce que le chauffage au bois ?

L’on classe tout système de chauffage fonctionnant à l’énergie bois, et ce, sous ses différentes formes : granulés, pellets, bûches, bois sous le terme « d’appareil indépendant de chauffage au bois ». Cela correspond ainsi aux poêles à bois, aux foyers fermés, aux cheminées avec insert, ainsi qu’aux cuisinières utilisées comme mode de chauffage.

Grâce au développement de cette source de chaleur et aux progrès techniques, les appareils proposés aujourd’hui sont bien plus simples d’utilisation, plus efficaces du point de vue énergétique et plus fiables que dans le passé.

L’ADEME estime à une maison individuelle sur deux, soit six millions, le nombre de résidences principales en France utilisant le bois sous ses différentes formes : granules, bûches, sciure…, comme une source de chauffage, accessoire ou principale.

Le chauffage au bois est donc aujourd’hui l’une des premières sources d’énergie renouvelable au sein de l’Hexagone. Le principe de fonctionnement des appareils de chauffage au bois repose, à l’image du chauffage au gaz, sur la combustion. Le bois sous toutes ses formes (plaquettes, granulés…) est brûlé, dégageant de la chaleur et chauffant votre habitation.

Quels sont les différents chauffages au bois ?

Attention : ne pas confondre ce type d’appareil avec la chaudière biomasse individuelle. Cette dernière utilise également du bois pour fonctionner mais elle est raccordée au système de chauffage, ce qui lui permet de chauffer de façon uniforme les pièces de la maison.

Poêle à bûches

Le poêle à bûches utilise comme son nom l’indique des bûches de bois en guise de combustible. Il se rapproche donc des cheminées dans son mode de fonctionnement, mais dispose d’un système permettant de faire circuler l’air afin d’améliorer son efficacité lors de la chauffe. Son rendement énergétique est généralement compris entre 70 et 85%. Le poêle à bûches est généralement moins onéreux que le poêle à granulés.

Poêles à granulés

La principale différence entre le poêle à bûches et le poêle à granulés réside dans la forme de son combustible. Les granulés de bois sont distribués à une chambre de combustion selon une quantité définie par l’utilisateur en fonction de ses besoins. La chaleur peut être soufflée ou diffusée selon le principe de la convection.

A la différence du poêle à bûches, le poêle à granulés offre un rendement énergétique de l’ordre de 90%, ce qui en fait un modèle encore plus performant.

Cheminées

Les cheminées sont de plus en plus répandues en France. Il convient de distinguer les cheminées à foyer ouvert, dont le rendement énergétique n’excède pas les 20%, des cheminées à foyer fermé. Ces dernières offrent un rendement allant de 70 à 85%, similaire à celui d’un poêle à bûche. Avec un réseau de gainage et un ventilateur, il est possible de distribuer la chaleur de la cheminée à plusieurs pièces d’une maison.

Le cas de la chaudière biomasse

La chaudière biomasse n’est pas un appareil indépendant de chauffage au bois. C’est un système de chauffage central raccordé à des radiateurs. Il s’agit néanmoins d’un autre type d’équipement fonctionnant au bois énergie, également éligible à la Prime Eco-Travaux Carrefour.

Quels sont les avantages et les inconvénients du chauffage au bois ?

Les appareils indépendants de chauffage au bois présentent de nombreux avantages :

  • Certains modèles, lorsqu’ils se voient attribuer le label Flamme Verte et/ou lorsqu’ils répondent aux exigences de la fiche d’opération standardisée, sont éligibles aux aides à la rénovation énergétiques telles que la Prime Eco-Travaux Carrefour.
  • Ces modèles très performants offrent un rendement élevé, de l’ordre de 90% par exemple dans le cas du poêle à granulés. Cela signifie que la majeure partie de l’énergie consommée est restituée sous forme de chaleur. De ce fait, vous êtes en mesure de réaliser des économies sur votre facture d’énergie.
  • Ils utilisent un combustible moins cher que les appareils fonctionnant à l’électricité ou au gaz, dont le marché très fluctuant peut subir de fortes hausses.
  • En utilisant le bois énergie, ces appareils ont recours à une énergie écologique et renouvelable. Les émissions de gaz à effet de serre produites par la combustion sont compensées par la consommation de CO2 ayant lieu lors de la croissance du bois.
  • Le confort thermique prodigué par le chauffage au bois est élevé. Vous profitez d’une chaleur douce diffusée dans votre logement.

En contrepartie, vous devez vous attendre à quelques inconvénients :

  • L’entretien de votre appareil de chauffage au bois doit être régulier si vous ne voulez pas perdre en efficacité énergétique.
  • Vous devez disposer d’un espace dédié au stockage des bûches ou des granulés utilisés par votre équipement.
  • Vous devez l’approvisionner pour que votre système fonctionne de manière continue lorsque vous en avez besoin.
  • En cas de taux d’humidité trop important, le combustible peut vous confronter à des difficultés de chauffe.

Quel est le prix d’un appareil indépendant de chauffage au bois ?

Le prix d’un appareil indépendant de chauffage au bois varie en fonction du modèle choisi :

  • Comptez en moyenne 5 400 euros pour un poêle à bûches
  • Comptez en moyenne 12 500 euros pour un poêle à granulés
  • Vous pouvez bénéficier d’aides à la rénovation énergétique à l’issue de vos travaux d’installation, notamment la Prime Eco-Travaux Carrefour.

Quelles sont les aides pour un chauffage au bois ?

En installant un appareil indépendant de chauffage au bois performant, vous pouvez effectivement bénéficier de la prime énergie. Elle s’inscrit dans le cadre du dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie). Nous vous versons la Prime Eco-Travaux Carrefour directement sur votre carte de fidélité, ce qui vous permet de payer vos courses tout en réalisant des économies d’énergie.

Outre cette prime CEE, vous pouvez également demander MaPrimeRénov’, qui remplace le CITE (crédit d’impôt pour la transition écologique) ainsi que les aides du programme Habiter Mieux Agilité de l’Anah (agence nationale de l’habitat). Les ménages modestes et très modestes peuvent bénéficier du volet MaPrimeRénov’ Sérénité, qui depuis 1er janvier 2022 remplace le programme Habiter Mieux Sérénité. Ce volet n’est pas cumulable avec MaPrimeRénov’ pour le financement des mêmes travaux.

Quels sont les critères d’éligibilité à la prime pour votre appareil indépendant de chauffage au bois ?

-* Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) valide à la date d’engagement des travaux, dans le domaine de travaux suivant :

    • Pour tout devis signé jusqu’au 31 décembre 2020 inclus : « Installation d’un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses »,
    • Pour tout devis signé à partir du 1er janvier 2021 inclus : « Pose ou installation d’appareils indépendants de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant au bois ou autres biomasses »
  • Le logement doit être une maison individuelle
  • Rendement énergétique ≥ 70 %
  • Concentration en monoxyde de carbone des fumées, mesurée à 13% d’O² ≤ 0,3 %
  • Indice de performance énergétique ≤ 2
  • L’obtention du label flamme verte est une condition suffisante permettant de contrôler ces points.

Pour tout devis signé à partir du 1er octobre 2020, l’équipement devra respecter les conditions suivantes :

Pour les appareils fonctionnant au bois autre que sous forme de granulés :

  • Le rendement nominal de l’équipement est supérieur ou égal à 75 % ;
  • Les émissions de particules sont inférieures à 40 mg/Nm3 ;
  • Les émissions de monoxyde de carbone (CO) sont inférieures à 1 500 mg/Nm3 (soit 0,12%) ;
  • Les émissions d’oxydes d’azote (NOx) sont inférieures à 200 mg/Nm3 ;

Pour les appareils fonctionnant au bois sous forme de granulés :

  • Le rendement nominal de l’équipement est supérieur ou égal à 87 % ;
  • Les émissions de particules sont inférieures à 30 mg/Nm3 ;
  • Les émissions de monoxyde de carbone (CO) sont inférieures à 300 mg/Nm3 (soit 0,02%) ;
  • Les émissions d’oxydes d’azote (NOx) sont inférieures à 200 mg/Nm3 ;

Les valeurs en concentration sont exprimées en mg/Nm3 à 13% d’O2.
L’obtention du label « Flamme Verte 7* » garantit les caractéristiques ci-dessus.

Le rendement énergétique et la concentration en monoxyde de carbone doivent être mesurés selon les normes suivantes :

  • pour les poêles : norme NF EN 13240 ou NF EN 14785 ou EN 15250 ;
  • pour les foyers fermés, inserts de cheminées intérieures : norme NF EN 13229 ;
  • pour les cuisinières utilisées comme mode de chauffage : norme NF EN 12815.

Pour pouvoir bénéficier du Coup de Pouce Chauffage, les critères suivants doivent également être remplis :

  • L’appareil indépendant de chauffage au bois doit venir en remplacement d’un équipement (hors chaudière) fonctionnant principalement au charbon
  • Pour les appareils utilisant des bûches de bois, le rendement énergétique est supérieur ou égale à 75% et la concentration en monoxyde de carbone des fumées est inférieure ou égale à 0,12%. Si vous signez votre devis à partir du 1er octobre 2020, les émissions de particules devront être inférieures à 40 mg/Nm3 et les émissions d’oxydes d’azote devront être inférieures à 200 mg/Nm3.
  • Pour les appareils utilisant des granulés de bois, le rendement énergétique est supérieur ou égal à 87% et la concentration en monoxyde de carbone des fumées est inférieure ou égale à 0,02%. Si vous signez votre devis à partir du 1er octobre 2020, les émissions de particules devront être inférieures à 30 mg/Nm3 et les émissions d’oxydes d’azote devront être inférieures à 200 mg/Nm3.
  • Les valeurs en concentration sont exprimées en mg/Nm3 à 13% d’O2.
  • Un appareil possédant le label Flamme verte 7* respecte les critères ci-dessus.

Quelles informations doivent apparaître sur la facture de votre appareil de chauffage au bois ?

-* La fourniture et la mise en place d’un appareil indépendant de chauffage au bois (poêle, foyer fermé, insert, cuisinière)

  • La marque et le modèle
  • Le rendement et le taux de CO (en %) selon les normes énoncées ci-dessus OU l’obtention du label flamme verte

Attention : pour un devis signé à partir du 1er octobre 2020, la facture devra mentionner l’obtention du label "flamme verte 7*" OU comporter les caractéristiques détaillées de l’équipement :

  • Rendement nominal (en %) ;
  • Emissions de particules (en mg/Nm3) ;
  • Emissions de monoxyde de carbone (CO en mg/Nm3 ou en %) ;
  • Emissions d’oxyde d’azote (NOx en en mg/Nm3) ;

Ces caractéristiques doivent être mesurées selon les normes précitées et exprimées avec la bonne unité.

Pour pouvoir bénéficier du Coup de Pouce Chauffage, les informations suivantes doivent également apparaître sur votre facture :

  • La dépose de l’équipement remplacé
  • L’énergie de chauffage de l’équipement remplacé (charbon)
  • Le type d’équipement remplacé (hors chaudière)

Quels sont les éléments à inclure dans le dossier de votre appareil de chauffage au bois ?

-* Copie du devis de fourniture et pose d’un appareil de chauffage au bois daté et signé par vous-même ;

  • Copie de la facture de fourniture et pose avec les mentions listées ci-dessus ;
  • Original de l’Attestation sur l’Honneur complétée et signée ;
  • Copie de la qualification de votre installateur signifiant qu’il est titulaire d’un signe de qualité portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans le domaine correspondant, valide à la date d’engagement des travaux.
    Si vous bénéficiez de la Prime plus, joignez également :
  • La copie de votre avis d’impôt
  • S’il y a plusieurs avis d’impôt différents au sein de votre ménage, la copie de l’avis d’impôt de chaque personne vivant dans votre logement

Je simule ma primeJe m'inscris