Chaudière biomasse individuelle

La chaudière biomasse est un système de chauffage alimenté par des combustibles naturels : granulés, pellets, bûches. Grâce aux radiateurs auxquels elle est raccordée, la chaudière biomasse chauffe toute la maison dans laquelle elle est installée.

Ce chauffage très efficace avec peu d’émissions de CO2 peut être alimenté soit automatiquement par un système de silo par exemple, soit manuellement de la même façon qu’un poêle à bois.

Quel est le fonctionnement d’une chaudière biomasse ?

La chaudière biomasse, à l’image d’une chaudière à condensation au gaz, est un système de chauffage central. Le combustible est toutefois différent car elle utilise commboise son nom l’indique de l’énergie biomasse, c’est-à-dire principalement le bois énergie. Il peut s’agir de bois bûches dans le cas d’une chaudière à bûches, et de granulés de bois dans le cas d’une chaudière à granulés. Le bois est la première ressource énergétique renouvelable utilisée en France selon l’Ademe (agence de la transition écologique).

La chaudière biomasse n’est pas un appareil indépendant de chauffage au bois. Elle se compose notamment d’un circuit hydraulique qui relie la chaudière biomasse aux diffuseurs de chaleur au sein du bâtiment : radiateurs basse température, plancher chauffant… Cet appareil peut fonctionner à chargement manuel, nécessitant que l’utilisateur ajoute le combustible régulièrement dans son bac de chargement. Il peut également fonctionner à chargement automatique, auquel cas il se trouve doté d’un silo de stockage et s’alimenter lui-même à intervalles réguliers.

Par ailleurs, la chaudière à bois ne sert pas uniquement au chauffage du bâtiment. A l’image du chauffe-eau solaire ou du chauffe-eau thermodynamique, elle peut également contribuer à la production d’eau chaude sanitaire.

Une chaudière aux énergies renouvelables

La chaudière à bois est à classer parmi les équipements de chauffage aux énergies renouvelables. Elle fait donc partie de la même catégorie que les pompes à chaleur air-eau ou que les pompes à chaleur eau-eau qui elles aussi font office de chauffage central en alimentant le circuit hydraulique du logement.

Le circuit hydraulique d’une chaudière biomasse doit toutefois la distinguer de la pompe à chaleur air-air. Cette dernière n’est en effet pas reliée à des radiateurs ou à un plancher chauffant, mais diffuse sa chaleur à l’aide de ventilo-convecteurs placés à différents endroits de la maison.

Pourquoi installer une chaudière biomasse ?

La chaudière biomasse et l’énergie qu’elle utilise présentent un certain nombre d’avantages :

  • Elle améliore la performance énergétique du système de chauffage pour les particuliers (chauffage domestique) comme pour les professionnels (collectifs et industriels), dont le confort thermique augmente.
  • Le rendement énergétique d’une chaudière à bois peut en effet aller jusqu’à 95%. A la clé, de véritables économies d’énergie qui se ressentent directement sur le montant des factures énergétiques.
  • Le bois est une ressource locale, renouvelable et abondante. Le bois prélevé pour l’énergie biomasse représente approximativement 50% de la croissance naturelle des forêts françaises.
  • Le coût d’usage de cet appareil est deux à trois fois moins élevé que pour des appareils au gaz ou à l’électricité par exemple. Le bois est même le combustible le moins cher du marché.
  • Cet appareil écologique émet peu de particules polluantes et de gaz à effet de serre. Opter pour cette installation, c’est donc diminuer l’empreinte environnementale de son logement.
  • En rénovant son habitation avec un appareil de chauffage au bois performant, l’utilisateur valorise son bien sur le marché immobilier.
  • Grâce à tous ses avantages écologiques et à ses performances énergétiques, la chaudière biomasse bénéficie d’aides à la rénovation énergétique.

Ces aides financières permettent de compenser le coût élevé de l’appareil et de son installation. Il convient par ailleurs de mentionner la nécessité de disposer d’un espace de stockage pour le combustible, quelle que soit sa forme.

Quelle est la durée de vie d’une chaudière biomasse ?

La durée de vie d’une chaudière biomasse peut aller jusqu’à 20 ans en fonction de l’entretien qu’on lui accorde et de la qualité de l’équipement. Notez qu’il est obligatoire d’entretenir une chaudière à bois au moins une fois par an. Cet entretien annuel vise à garantir un niveau de performance élevé de l’appareil et la sécurité de l’utilisateur.

Combien coûte une chaudière biomasse ?

Le prix d’une chaudière biomasse varie selon le modèle choisi et son mode de fonctionnement. Ainsi :

-* Une chaudière à bûches peut coûter en moyenne jusqu’à 20 000 euros

  • Une chaudière biomasse à chargement manuel peut coûter jusqu’à 20 000 euros également
  • Une chaudière biomasse à chargement automatique peut coûter jusqu’à 25 000 euros

Vous avez toutefois la possibilité de toucher des aides financières à l’issue de vos travaux, telles que la Prime Eco-Travaux Carrefour !

Quelles aides financières pour installer une chaudière biomasse ?

La Prime Eco-Travaux Carrefour, c’est la prime CEE du dispositif des certificats d’économies d’énergie mis en place par l’Etat. Nous la versons directement sur votre carte de fidélité Carrefour une fois vos travaux terminés. Pour l’obtenir, il vous suffit de vous inscrire sur notre site, de constituer votre dossier et de nous l’envoyer. Une fois votre prime énergie versée, vous aurez la double satisfaction de payer vos courses tout en réalisant des économies d’énergie à domicile !

Vous pouvez également bénéficier du dispositif MaPrimeRénov’ si vous en faites la demande sur la plateforme officielle du dispositif. MaPrimeRénov’ remplace les aides financières du programme Habiter Mieux de l’Anah (agence nationale de l’habitat) ainsi que le crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Quels sont les critères d’éligibilité à votre prime pour chaudière biomasse individuelle ?

-* Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) valide à la date d’engagement des travaux, dans le domaine de travaux suivant :

    • Pour tout devis signé jusqu’au 31 décembre 2020 inclus : « Installation d’un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses »
    • Pour tout devis signé à partir du 1er janvier 2021 inclus : « Pose ou installation d’appareils hydrauliques de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant au bois ou autres biomasses »
  • Le logement doit être une maison individuelle
  • La chaudière installée doit respecter les seuils de rendement énergétique et d’émissions de polluants de la classe 5 de la norme NF EN 303.5
  • L’obtention du label flamme verte est une condition suffisante permettant de contrôler ce point

Si vous avez signé votre devis à partir du 01/04/2021

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Pose ou installation d’appareils hydrauliques de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant au bois ou autres biomasses », valide à la date d’engagement des travaux.
  • L’équipement doit être installé dans une maison individuelle
  • La puissance thermique nominale de la chaudière est inférieure ou égale à 70 kW
  • La chaudière utilise de la biomasse ligneuse notamment à base de bûches de bois, de copeaux de bois, de bois comprimé sous forme de granulés, de bois comprimé sous forme de briquettes ou de sciure de bois
  • La chaudière est équipée d’un régulateur relevant de l’une des classes IV, V, VI, VII ou VIII
  • Si la chaudière est à alimentation automatique, elle est associée à un silo d’un volume minimal de 225 litres, neuf ou existant
  • Si la chaudière est à alimentation manuelle, elle est associée à un ballon tampon, neuf ou existant
  • L’efficacité énergétique saisonnière* (ηs) de la chaudière est supérieure ou égale à :
  • Pour les devis signés à compter du 1er avril 2021 et jusqu’au 31 décembre 2021 :
    • 77 % pour les chaudières de puissance thermique nominale inférieure ou égale à 20 kW
    • 78 % pour les chaudières de puissance thermique nominale supérieure à 20 kW
  • Pour les devis signés à compter du 1er janvier 2022 :
    • 77 % pour les chaudières de puissance thermique nominale inférieure ou égale à 20 kW
    • 79 % pour les chaudières de puissance thermique nominale supérieure à 20 kW

* Selon le règlement (EU) n°2015/1189 de la commission du 28 avril 2015

  • L’efficacité énergétique saisonnière prise en compte est celle de la chaudière seule pour les besoins de chauffage des locaux (hors dispositif de régulation)
  • La chaudière installée répond aux critères suivants selon son mode de chargement :
  • Pour une chaudière à alimentation manuelle :
    • les émissions saisonnières de particules sont inférieures ou égales à 40 mg/Nm3
    • les émissions saisonnières de monoxyde de carbone (CO) sont inférieures ou égales à 600 mg/Nm3
    • les émissions saisonnières d’oxydes d’azote (NOx) sont inférieures ou égales à 200 mg/Nm3
    • les émissions saisonnières de composés organiques gazeux sont inférieures ou égales à 20 mg/Nm3
  • Pour une chaudière à alimentation automatique :
    • les émissions saisonnières de particules sont inférieures ou égales à 30 mg/Nm3
    • les émissions saisonnières de monoxyde de carbone (CO) sont inférieures ou égales à 400 mg/Nm3
    • les émissions saisonnières d’oxydes d’azote (NOx) sont inférieures ou égales à 200 mg/Nm3
    • les émissions saisonnières de composés organiques gazeux sont inférieures ou égales à 16 mg/Nm3
  • Les valeurs en concentration sont exprimées en mg/Nm3 et calculées ou mesurées à 10 % d’O2 conformément aux dispositions du règlement (UE) 2015/1189 de la Commission du 28 avril 2015

Une chaudière possédant le label Flamme verte 7* est réputée satisfaire les conditions ci-dessus relatives aux émissions atmosphériques.

Pour pouvoir bénéficier du Coup de Pouce Chauffage, les critères suivants doivent également être remplis :

  • La chaudière biomasse individuelle doit venir en remplacement d’une chaudière individuelle au charbon, au fioul ou au gaz, autre qu’à condensation.

Quelles informations doivent apparaître sur la facture de votre chaudière biomasse ?

Si le devis est signé avant le 1er avril 2021 :

  • La fourniture et la mise en place d’une chaudière biomasse individuelle
  • La marque et le modèle
  • L’obtention du label flamme verte OU de la classe 5 de la norme NF EN 303.5

Si le devis est signé à partir du 1er avril 2021 :

  • La fourniture et la mise en place d’une chaudière biomasse ligneuse
  • La marque et la référence (modèle) de la chaudière
  • La puissance nominale
  • L’installation d’un régulateur ainsi que la classe de celui-ci
  • Le cas échéant, l’installation d’un silo et son volume en litres, ou l’installation d’un ballon tampon
  • L’efficacité énergétique saisonnière (ηs) *
  • Le niveau de ses émissions saisonnières de particules, de monoxyde de carbone, d’oxyde d’azote et de composés organiques gazeux* en mg/Nm3 OU la mention du label Flamme verte 7 étoiles.

*Selon le règlement (EU) 2015/1189 de la Commission du 28 avril 2015

Pour pouvoir bénéficier du Coup de Pouce Chauffage, les informations suivantes doivent également apparaître sur votre facture :

  • La dépose de la chaudière remplacée
  • L’énergie de chauffage de la chaudière remplacée (charbon, fioul ou gaz)
  • Le type d’équipement remplacé
  • Indiquer que l’équipement déposé est une chaudière autre qu’à condensation

Quels sont les éléments à inclure dans le dossier pour votre chaudière biomasse ?

-* Copie du devis de fourniture et pose d’une chaudière biomasse individuelle daté et signé par vous-même ;

  • Copie de la facture de fourniture et pose avec les mentions listées ci-dessus
  • Original de l’Attestation sur l’Honneur complétée et signée
  • Copie de la qualification de votre installateur signifiant qu’il est titulaire d’un signe de qualité portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans le domaine correspondant, valide à la date d’engagement des travaux.
  • La note de dimensionnement, remise par mon artisan à la fin des travaux (pour tout devis signé à partir du 1er avril 2022).
    Si vous bénéficiez de la Prime plus, joignez également :
  • La copie de votre avis d’impôt
  • S’il y a plusieurs avis d’impôt différents au sein de votre ménage, la copie de l’avis d’impôt de chaque personne vivant dans votre logement

Quels sont les contrôles suite à l’installation de votre chaudière biomasse ?

Vos travaux d’installation d’une chaudière biomasse individuelle sont susceptibles d’être soumis à un contrôle aléatoire, gratuit pour vous, pour en assurer la bonne réalisation. Si votre dossier est sélectionné, ce contrôle pourra s’effectuer soit sur place (contrôle chantier) via le passage d’un expert indépendant mandaté, soit à distance (contrôle par contact téléphonique, e-mail ou courrier) par les équipes Carrefour ou via un sous-traitant mandaté. Nous vous remercions de vous rendre disponible pour ce contrôle pour lequel vous serez averti par avance .

Attention, nous vous rappelons que vous disposez d’un délai de 3 mois à compter de la date de facture pour nous renvoyer votre dossier complété.

Je simule ma primeJe m'inscris