Chauffe-eau solaire individuel

Le chauffe-eau solaire est un système de production d’eau chaude performant et économique fonctionnant grâce à l’énergie récupérée par des panneaux solaires thermiques. L’énergie solaire ainsi captée est transmise au ballon d’eau chaude par un fluide caloporteur afin de chauffer l’eau chaude sanitaire de l’habitation.
Aujourd’hui, selon l’ADEME, environ 100 000 maisons en France sont équipées de ce produit qui permet de couvrir 50 à 70% des besoins en eau chaude d’une famille.

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire ?

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) utilise, comme son nom l’indique, des panneaux solaires thermiques. Ces capteurs solaires thermiques ne fonctionnent pas de la même manière que les panneaux solaires photovoltaïques. En effet, un capteur photovoltaïque convertit l’énergie du soleil en énergie électrique, tandis qu’un panneau thermique transforme les rayons du soleil en chaleur afin de la transmettre à l’eau sanitaire. Plus précisément, le système fonctionne en suivant les étapes suivantes  :

  1. La chaleur captée par les capteurs thermiques est transmise à un fluide caloporteur
  2. Ce fluide caloporteur circule jusqu’au ballon solaire d’eau chaude (aussi appelé cumulus solaire)
  3. Un échangeur de chaleur transmet les calories du fluide frigorigène à l’eau sanitaire
  4. Le fluide caloporteur repart en direction des panneaux solaires thermiques
  5. L’eau chaude sanitaire est prête à l’emploi

Un chauffage d’appoint séparé ou intégré est ajouté à l’installation pour couvrir les besoins du foyer en eau chaude sanitaire lorsque l’ensoleillement n’est pas suffisant. Cet appoint peut être un autre ballon d’eau chaude (fonctionnant à l’électricité ou au gaz), une chaudière, une pompe à chaleur air/eau ou une pompe à chaleur eau/eau.

A savoir : Le chauffe-eau solaire individuel ne doit pas être confondu avec le système solaire combiné. Ce dernier produit de l’eau chaude sanitaire mais contribue également au chauffage du logement, en fournissant de l’eau chaude aux radiateurs ou à un plancher chauffant.

Quels sont les différents types de capteurs solaires thermiques ?

L’Ademe (agence de la transition écologique) répertorie différents types de capteurs solaires thermiques vendus sur le marché :

  • Les capteurs non vitrés  : des capteurs solaires de consistance souple, qui ne sont vraiment efficaces que dans les régions chaudes puisqu’ils ne peuvent chauffer l’eau sanitaire que jusqu’à 30°C.
  • Les capteurs plans vitrés : les modèles les plus répandus et les plus propices à un usage courant, qui peuvent chauffer l’eau jusqu’à 80°C.
  • Les capteurs sous vide  : plus onéreux, ils sont aussi plus performants car mieux isolés grâce à la présence de tubes sous vide d’air. Ils peuvent chauffer l’eau sanitaire jusqu’à 120°C pour les modèles les plus efficaces.

Pourquoi installer un ballon d’eau chaude solaire ?

Les avantages d’installer un ballon d’eau chaude solaire sont nombreux :

  • Tout comme le chauffe-eau thermodynamique, le chauffe-eau solaire fonctionne à l’énergie renouvelable et consomme peu d’électricité. Il n’émet donc pas de gaz à effet de serre et réduit l’impact de votre système de chauffage sur l’environnement (jusqu’à 70% en fonction de l’appoint choisi).
  • Les matériaux de fabrication des capteurs solaires thermiques peuvent majoritairement être recyclés.
  • Un cumulus solaire permet de couvrir jusqu’à 80% des besoins annuels moyens en eau chaude sanitaire pour le foyer, et l’intégralité de ces besoins en saison estivale. Vous réduisez donc vos dépenses énergétiques, ce qui vous permet de faire de véritables économies d’énergie à long terme.
  • La durée de vie de l’installation va jusqu’à 30 ans si elle est bien entretenue (certains éléments tels que la régulation ou le circulateur devant être changés tous les 10 ans).

Quelques limites doivent toutefois être mentionnées concernant le CESI. Par exemple, le chauffe-eau solaire doit nécessairement s’accompagner de son chauffage d’appoint car il est fortement dépendant du niveau d’ensoleillement (qui varie à toute époque de l’année).

Comment installer un cumulus solaire ?

Un chauffe-eau solaire peut être installé de différentes manières :

  • Ballon solaire monobloc : le ballon d’eau chaude solaire ne fait qu’un avec son panneau thermique. Ce système n’a pas besoin de circulateur, car selon le principe de thermosiphon, le fluide caloporteur monte naturellement par convection.
  • CESI à éléments séparés  : ce modèle implique de poser le capteur solaire sur le toit du bâtiment et d’installer le cumulus solaire à l’intérieur. Il peut également fonctionner par thermosiphon, ou bien incorporer un circulateur pour le fluide frigorigène.
  • Installation optimisée : avec ce système, l’eau stockée dans la cuve solaire est préchauffée par l’énergie du soleil, limitant ainsi les pertes de chaleur.

D’autres éléments doivent être pris en compte dans l’installation d’un chauffe-eau solaire individuel :

  • L’orientation des capteurs : pour l’Ademe, l’orientation optimale est plein sud pour une inclinaison de 30 à 45° par rapport à l’horizontale.
  • La dimension des capteurs : surdimensionnés, c’est le risque de surchauffe. Sous-dimensionnés, ils génèrent une chaleur solaire qui perd en efficacité.
  • La taille de la cuve de stockage : un ballon de stockage trop volumineux nécessite un recours plus régulier à l’appoint, donc un surcoût lié à la consommation d’énergie. Il est important que la taille du ballon d’eau chaude soit cohérente avec les besoins du foyer.

Combien coûte un chauffe-eau solaire ?

Un chauffe-eau solaire coûte en moyenne 5 850 euros, et la main d’œuvre nécessaire à son installation coûte en moyenne 1 650 euros. Mais vous pouvez bénéficier d’aides à la rénovation énergétique à l’issue de vos travaux !

Quelles sont les aides pour un chauffe-eau solaire ?

Il vous est possible de vous inscrire sur Prime Eco-Travaux Carrefour afin de faire votre demande de prime CEE (certificat d’économies d’énergie). Nous la versons sur votre carte de fidélité une fois l’installation de votre chauffe-eau solaire terminée.

De plus, vous pouvez faire une demande de MaPrimeRénov’ sur la plateforme officielle du dispositif. Cette subvention remplace le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et les aides du programme Habiter Mieux Agilité.

Quels sont les critères d’éligibilité à votre prime pour chauffe-eau solaire individuel ?

-* Le logement doit être une maison individuelle située en France métropolitaine ;

  • Les capteurs solaires doivent être certifiés CSTBat ou SolarKeymark ;
  • Les capteurs hybrides ne sont pas éligibles ;
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Equipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire et dotés de capteurs solaires » valide à la date d’engagement des travaux.

Quelles informations doivent apparaître sur la facture de votre chauffe-eau solaire ?

-* La fourniture et la mise en place d’un chauffe-eau solaire individuel (CESI).

Quels sont les éléments à inclure dans le dossier pour votre chauffe-eau solaire ?

-* Copie du devis de fourniture et pose d’un chauffe-eau solaire individuel daté et signé par vous-même ;

  • Copie de la facture de fourniture et pose avec la mention listée ci-dessus ;
  • Original de l’Attestation sur l’Honneur complétée et signée ;
  • Copie de la certification CSTBat ou SolarKeymark des capteurs solaires ;
  • Copie de la qualification de votre installateur signifiant qu’il est titulaire d’un signe de qualité portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans la catégorie de travaux « Equipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire et dotés de capteurs solaires ».
    Si vous bénéficiez de la Prime plus, joignez également :
  • La copie de votre avis d’impôt
  • S’il y a plusieurs avis d’impôt différents au sein de votre ménage, la copie de l’avis d’impôt de chaque personne vivant dans votre logement

Je simule ma primeJe m'inscris